çağrı merkezi mail marketing

 

Nous apprenons le décès de notre ami Roger Desvigne qui a fêté ses 96 ans le mois dernier.

C'est une figure de plus qui nous abandonne, intronisé en 1976

par Maurice Pierrefeu (président de 1968 à 1979) et Jean Armanet (président de 1980 à 1982), il a été vice président de 1986 à 1992.

Parrain de notre actuel président Guy Valarcher et de Paul Reix (ancien secrétaire et aussi trésorier de notre confrérie), il était devenu membre honoraire il y a 10 ans.

La confrérie tient à témoigner à sa famille de son soutien amical dans cette épreuve.

Le Bouchon de la Tour
2 rue de Paris
69890 La Tour de Salvagny
04 78 48 85 89 

 

Ce matin, c’est à la Tour-de-Salvagny que nous avions rendez-vous pour mâchonner. Et quand il s’agit de mâchonner, tous les moyens sont bons (pour peu que le mâchon le soit aussi !) : bus, moto, covoiturage.

 

Dès 8 heures, les plus impatients d’entre nous débarquèrent au bouchon de la Tour, pour goûter avec modération, aux premiers pots de Mâcon blanc en compagnie de Marguin Vachot, notre ami de toujours et adepte inconditionnel des agapes matinales.

L’arrivée des commensaux s’échelonna jusqu’à l’heure fatidique, celle de passer à table. Une fois les 25 protagonistes installés à 9h précises, Magali servit de façon fort accorte les plats de tripes à la lyonnaise préparées avec soin par le chef Fabrice Guillon et accompagnées de pommes de terre nouvelles. Un régal. Le Brouilly se maria avec bonheur à la fois avec ce plat traditionnel et avec le plateau de fromages secs, blancs, et la cervelle de canuts.

Après le café, le patron fit circuler une  magnifique bouteille de 300 cl de Chartreuse jaune qui fut dégustée (en partie seulement !) avec modération, bien entendu.

Un mâchon bien agréable, comme on les aime…

A l’issue de ces agapes matinales, un petit groupe rejoignit le très beau village de Belmont-sur-Azergues, tout en pierres dorées, suivant l’invitation de M. Bouteille (notre hôte pour le cochon du 22  avril), à venir déguster le boudin et le saucisson de la société de chasse locale, et sa production viticole à Saint -Jean- des- Vignes, village voisin.

Un quartet de Francs Mâchons retourna à Belmont, se faire un « p’tit plaisir » au restaurant éponyme, sous forme de belles tartines de jambon cru, fromage et salade.

Ce fut une journée fort sympathique, comme nos Anciens aimaient les partager.

Dehors, le soleil, qui nous accompagnait depuis l’aube, en riait encore….

Texte G.P. & C.P. 
Photos P.L.D. & G.P. 
La Bonne Fourchette 
84, rue d'Alsace 
69100 VILLEURBANNE 
04 78 85 64 55 

 

Après une année de pause, Fred Fabry a organisé la cinquième reconstitution d'un "Mâchon des amis de Lyon et de Guignol".

L'occasion de réunir plusieurs confréries et associations respectueuses des traditions de notre capitale gastronomique.

 

Pour commencer platée de grattons, puis

de charcuterie et paquets de couenne,

de veau, de quenelle Lassaussaie et de gratin à la Lyonnaise,

de salade de groins d'âne avec de z'harengs,

de rigotte et de fromage bleu,

z'un cuchon de desserts, de bugnes et z'oranges en zelée.

Une partie des convives de ce festin, représentant quelques associations proches des traditions des Amis de Lyon et de Guignol

(les Francs Mâchons, l'Association de la Tête de Veau, les Gaulois Voraces, la République des Canuts, l'équipe de la Bonne Fourchette et autres Gastronomes).

 

Encore une fois bravo aux protagonistes de ce festin commémoratif.

Texte et Photos P.L.D.
Terrasse et Marmites
116 rue du Professeur Roux
69200 Vénissieux
04 78 00 80 65

 

Samedi 18 février, nous avions rendez-vous rue du professeur Roux à Vénissieux pour notre premier mâchon statutaire de l’année dans l’établissement nommé ‘’Terrasse & marmites’’.

Clément Gilibert et Vincent Rivoire nous avaient déjà reçus pour une permanence d’été. Le bouche à oreille a fait son effet puisque de 18 invités au mois d’août, nous sommes passés à 29 convives ce matin, accueillis à bras, pots et bouteilles de blancs ouverts : Chardonnay et Vionier.

Outre les grattons, de bien sympathiques assiettes de charcuteries (mais pas seulement) nous proposaient saucisson, pâté croute, viandes froides (bœuf et canard), terrines maison, …

Puis, par un juste retour des choses, comme notre ami Marguin Vachod le souligna fort à propos, le bouche à oreille se transforma en oreilles à la bouche. En effet, le chef nous proposa de splendides oreilles de cochon farcies accompagnées de pommes de terre sautées. Le trio magique, faisselle de fromage blanc, cervelle de canuts et demi saint-marcellin fut précédé d’un fromage fort, fort agréable, agréable (humour, humour). Les pots de Chiroubles se succédèrent à un rythme soutenu, mais avec modération.

Après le café, d’aucuns s’adonnèrent au plaisir d’un cigare sur la terrasse, certains à la dégustation de digestifs divers et variés, d’autres encore cumulèrent les deux activités avec la sérénité et la modération qui s’imposaient.

 

Les seuls à ne pas avoir apprécié ce merveilleux moment furent les absents qui, comme d’habitude, eurent bien tort !

 

A noter que certains ont profité du soleil pour se promener jusqu'à l'Échalote, en honorant l'invitation de Christophe qui proposait de partager un excellent boudin maison.

Texte G.P.
Photos P.L.D. & G.P.
Hotel de ville
Place de la Comédie
69001 Lyon




Cercle Marcel Brunot
110 rue du 4 Août 
69100 Villeurbanne 
04 78 84 30 10 

Samedi 28 janvier, c’est au cercle Marcel Brunot que se tint notre 54ème assemblée générale.
Dès 8h, les premiers arrivés étaient prêts à ouvrir les huîtres. Par bonheur, le travail avait déjà été effectué par le breton patron du lieu. Les nombreux plateaux de ‘’cancales’’ et de foie gras, accompagnés (avec modération) par les flacons de vins blancs, secs ou moelleux, firent le régal des confrères venus prendre des forces avant l’assemblée proprement dite.
Présentation fut faite de notre nouveau stagiaire Sébastien Roy par ses parrains.

Les nouveaux membres Valério d’Angela et Gaby Souclier, soutenus par leurs parrains furent officiellement intronisés par le Président.

Alain Jonsson, membre honoraire pour raison de santé l’an dernier fut tout naturellement réintégré comme membre actif tandis qu’Olivier Romanet fut radié des membres de la confrérie. Notre vénérable ami Gilbert Alléra ne se sentant plus la force physique de poursuivre son parcours mâchonnique à nos côtés avec toute l’énergie nécessaire, demanda dans une émouvante missive lue par le Président à ne plus faire partie de la confrérie. A l’unanimité, il fut décidé de lui décerner le titre de membre honoraire.

Les restaurants visités, après une âpre discussion, furent diplômés. Le rapport moral et le rapport financier furent approuvés à l’unanimité.

Le bureau démissionna, permettant à notre doyen Alain de ‘’pohériser’’ avant l’élection du nouveau qui ressemble désormais comme deux gouttes de vin à l’ancien. Présentation du programme de l’année 2017, avec en points d’orgue, le Lyon-Paris (à Paris) et une virée en Aveyron ‘’L’esprit des gones en Caladez’’ mise sur pied par Olivier Robert.

La séance, rondement et brillamment menée, fut close en temps et heures, permettant aux 30 participants de rejoindre ‘’l’Alexandrin’’ pour notre repas de gala.

 

Texte G.P.
Photos P.L.D., G.S., G.P.
Plus d'articles...